Accueil Littéraire(s) La Ballade de la mer salée

La Ballade de la mer salée

271
0
Éditions Casterman, 200 pages, noir et blanc, grand format relié, 59,00 € Édition des 50 ans

Le marin libertaire Corto Maltese est de retour dans « la ballade de la mer salée », pour le cinquantenaire de la première édition.

Le beau gosse aux rouflaquettes et à la boucle, Corto Maltese, est de retour dans « la Ballade de la mer salée », BD republiée récemment chez Casterman. Personnage culte inventé en 1967 par le dessinateur et scénariste italien, Hugo Pratt, Corto Maltese est un véritable mythe littéraire du XXème siècle. Aujourd’hui encore, ce capitaine de la marine marchande britannique à l’air de pirate continue de fasciner. Vingt ans après la disparition de son créateur on est donc heureux de pouvoir suivre à nouveau les aventures de Corto Maltese, ce libertaire, fils d’une gitane de Gibraltar. Vêtu de son caban bleu profond, ce singulier marin au regard énigmatique n’oublie pas de se défendre et d’envoyer des bons coups à qui se trouve sur son chemin, ce qui fait son succès.

Personnage emblématique et anti-héros, Corto Maltese nous fait revivre le mythe du marin de Malte, et bien que cette BD ne soit pas très facile d’accès, c’est désormais Juan Diaz Canales (scénario) et Rubén Pellejero (dessin) qui la remettent au goût du jour, à travers de nouvelles aventures à découvrir, dans la même série. Bienvenue donc à ce nouveau Corto Maltese, « aventurier charmeur et ironique » qui, peut-on lire sur le site, « préfère la liberté et l’imagination à la richesse. Sorte d’Ulysse moderne, il est capable de nous faire voyager dans les endroits du monde les plus fascinants » et « traverse le monde, toujours en quête d’un trésor caché, d’un ami à sauver… ou d’une cause perdue à défendre ».

Martine Konorski

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here